Recherche de mise en œuvre sur la politique nationale de santé communautaire en Guinée : une étude séquentielle à méthodes mixtes utilisant l’analyse de l’espace décisionnel

Financement : R4D sur financement de l’USAID. 

Période couverte : 1er décembre 2021 au 31 décembre 2022

Le projet

L’Accélérateur de renforcement des systèmes de santé piloté par le R4D (Results for Development) mène en Guinée une recherche de mise en œuvre sur la politique nationale de santé communautaire en Guinée en réalisant une étude séquentielle à méthodes mixtes utilisant l’analyse de l’espace décisionnel.

L’objectif général de cette recherche de mise en œuvre est d’explorer le déploiement de la politique de santé communautaire en Guinée dans le contexte des politiques de décentralisation, et le rôle de l’espace décisionnel pour expliquer les écarts entre la conceptualisation de la politique et sa mise en œuvre effective.

La zone d’intervention

L’étude est mise en œuvre dans quatre des huit régions administratives sélectionnées à dessein en Guinée : Kindia, Mamou, Labé et N’Zérékoré. Elle est réalisée dans 08 districts sanitaires et 24 communes rurales y compris dans la capitale Conakry. Au total, 14 enquêteurs ont été déployés pour la phase quantitative et celle qualitative pour une durée de 20 jours pour chacun des volets.

Rôle du cabinet Africa Health Consulting 

Notre rôle était d’identifier et de piloter la formation des agents de collecte de données, conduire la collecte des données et l’organisation logistique des activités de diffusion des résultats de la recherche.  

Africa Health Consulting a mené les activités suivantes :

  • Recruter les agents de collecte de données qualitatives, les gestionnaires de données, les analystes de données et assurer le paiement de leurs honoraires
  • Assurer l’organisation logistique de la formation de l’équipe de collecte de données sur le protocole de recherche pour la collecte de données quantitatives et qualitatives (deux formations distinctes) y compris les frais de transport des participants, la location de la salle de conférence, le matériel de communication, la location d’équipement et le matériel de protection COVID-19
  • Superviser la collecte de données sur le terrain (quantitatives et qualitatives, y compris le paiement de la location de véhicules, de l’essence, des indemnités journalières et de l’hébergement des agents de collecte de données, de la location d’équipement et des coûts de communication téléphonique et Internet)
  • Appuyer l’organisation des activités de diffusion de la recherche, y compris les frais de transport des participants, la location de la salle de conférence, le matériel de communication et le matériel de protection contre la COVID-19.

À propos de R4D et le Projet Accélérateur

Results for Development (R4D) est un partenaire de développement mondial à but non lucratif de premier plan qui collabore avec des agents de changement du monde entier – responsables gouvernementaux, dirigeants de la société civile et innovateurs sociaux – pour créer des systèmes solides qui soutiennent des personnes en bonne santé et éduquées. R4D aide ses partenaires à passer de la connaissance de leur objectif à savoir comment l’atteindre. L’ONG combine une expertise mondiale en matière de santé, d’éducation et de nutrition avec une rigueur analytique, un soutien pratique pour la prise de décision et la mise en œuvre et l’accès à des réseaux de résolution de problèmes par les pairs. En collaboration avec ses partenaires, R4D construit des systèmes autonomes qui servent tout le monde et produisent des résultats durables. R4D partage aussi ce qu’elle apprend afin que d’autres puissent s’en inspirer.

Projet Accélérateur : L’Accélérateur de Renforcement des Systèmes de Santé (l’Accélérateur) est un programme quinquennal financé par le Bureau des systèmes de santé de l’USAID et la Fondation Bill et Melinda Gates qui fournit un soutien catalytique aux pays alors qu’ils s’attaquent aux défis complexes des systèmes de santé et accélèrent les progrès vers l’autonomie. L’Accélérateur est dirigé par R4D avec le soutien de la Health Strategy and Delivery Foundation (HSDF) et de l’ICF.

En Guinée, l’Accélérateur collabore avec la Direction de la Santé Communautaire et de la Médecine Traditionnelle du Ministère de la Santé pour soutenir la mise en œuvre de la Politique Nationale de Santé Communautaire. Étant donné que cette stratégie comporte de nombreuses nouvelles composantes, l’apprentissage transversal, le suivi-évaluation et l’adaptation sont essentiels.

Évaluation des projets de partenariat de développement la Coopération Allemande (GIZ) en Guinée avec le secteur privé (SONOCO/SOBRAGUI/Alliance des hôpitaux).

Financement : Coopération Allemande au Développement en Guinée

Période couverte : 10 Mai 2021 au 09 Novembre 2022.   

Le projet

La coopération Allemande au développement GIZ à travers le Programme Santé de la Reproduction et de la Famille (PSRF) a depuis 2017 élargi ses interventions en Guinée au secteur privé grâce à un financement du programme DeveloPPP. Dans ce cadre un premier projet de partenariat public privé (PPP) entre le Groupe SONOCO (une entreprise nationale guinéenne) et le Programme santé de la reproduction et de la famille (PSRF) de la coopération Guinéo-Allemande a été mise en œuvre entre juin 2017et novembre 2020 (SONOCO 1). Ce projet avait pour but l’amélioration du bien-être des employés du groupe SONOCO, des membres de leur famille et des communautés riveraines. Afin d’intensifier la participation du secteur privé à l’appui au développement du secteur santé en Guinée par la coopération allemande et dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de COVID-19 qui sévit en Guinée depuis mars 2020, la coopération Allemande au développement a encore signé trois projets supplémentaires à travers le PSRF de la GIZ et DeveloPPP avec les entreprises SOBRAGUI, SONOCO (SONOCO 2) et les hôpitaux et cliniques privées. Ces trois derniers projets concernent la prévention et la prise en charge de la maladie à COVID-19 en Guinée. 

En novembre 2019, la GIZ a commandité sur série de sept études : évaluation finale de SONOCO 1, évaluation de base et finale de SONOCO2, SOBRAGUI et Alliances des hôpitaux. 

L’évaluation finale du PPP SONOCO1 visait à : a) Identifier les contraintes et difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre du projet ; b) Identifier les facteurs qui ont facilité la mise en œuvre du projet ; c) Décrire en termes de pilotage et de processus de mise en œuvre, les améliorations pertinentes à apporter pour améliorer dans le futur les performances des projets de PPP dans le domaine de bien être des employés et de leur famille ; d) Identifier quels sont les changements observés au niveau individuel (employés, famille et population riveraine) attribuables aux interventions du projet en termes de changement de comportements sur le concept de bien être des employés et de leur famille ainsi que la prévention du diabète, de l’hypertension, du VIH, de la tuberculose et du paludisme ; e) Identifier quels sont les changements intervenus au niveau de l’entreprise en termes d’orientations stratégiques de l’entreprise SONOCO sur sa politique de santé, sécurité et de bienêtre des employés et de leur famille ; f) Identifier les effets positifs ou non, attendus ou non attribuables au projet ; g)Identifier dans quelle mesure, le projet de bien être des travailleurs et de leur famille au sein du groupe SONOCO a produit des échos favorables à la mise en œuvre de projets similaires dans d’autres entreprises privées évoluant en Guinée.

Les évaluations de base et finales des PPP dans le domaine de la prévention et de la prise en charge de la maladie à COVID-19 avec les entreprises de SOBRAGUI, de SONOCO et les hôpitaux visaient quant à elles à : a) Identifier le niveau de base et final des connaissances, attitudes et pratiques des employés de SONOCO, de SOBRAGUI sur la prévention de la maladie à COVID -19 ;  b) Identifier le niveau de base et final des connaissances, attitudes et pratiques du personnel des hôpitaux privés ciblés, sur la prévention et la prise en charge de la maladie à COVID-19 et autres urgences sanitaires ; c) Estimer les capacités des structures participant au PPP Alliance des hôpitaux à faire face aux urgences sanitaires ; d) Analyser la pertinence, l’efficacité, la mise ne œuvre, le pilotage et la durabilité des activités des différents PPP de lutte contre la COVID-19.

La zone d’intervention

Le PPP SONOCO 1 a été mis en œuvre dans les cinq filiales du groupe repartis dans les communes de Kaloum, Matoto et Sonfonia à Conakry et au sein des communautés riveraines des installations de l’entreprise entre 2017 et 2020. L’évaluation finale du projet a été faite dans ses cinq filiales et les deux communautés riveraines. 

Le PPP SONOCO 2 est mis en œuvre depuis novembre 2020 dans les cinq filiales du groupe et au sein de la communauté riveraine de Matoto. L’évaluation de base du projet a concerné les travailleurs de ces filiales, les membres de leurs famille, le personnel de santé de et la communauté riveraine de Matoto. 

Le PPP SOBRAGUI quand à lui est mis en œuvre depuis juin 2020 dans l’unité de la SOBRAGUI et la communauté riveraine de Matam. L’évaluation de base et finale du projet ont été faites dans cette unité et la communauté riveraine de Matam.

Le projet Alliance des hôpitaux est mis en œuvre depuis novembre 2020 dans trois cliniques privées de Conakry, deux hôpitaux régionaux (Kindia et Boké), le Centre Hospitalier Régional de Macenta et l’hôpital évangélique de Mamou. L’évaluation de base a impliqué l’ensemble de ces structures de santé.

Rôle du cabinet Africa Health Consulting 

Nous avons assisté GIZ dans les activités suivantes :

  • Pour le compte du PPP SONOCO 1 : 
  • Élaboration d’un protocole de recherche d’une deuxième étude CAP pour évaluer les changements observés en termes de connaissances, attitudes et pratiques des employés de SONOCO, leur famille et les populations riveraines sur le concept de bien être des employés et la prévention du paludisme, de l’l’hypertension artérielle, du diabète, du VIH et de la tuberculose ;
  • Identification et gestion des contrats des enquêteurs ;
  • Appui administratif et logistique pour la formation des enquêteurs, le prétest des outils de collecte des données ainsi que la collecte des données ; 
  • Organisation d’une deuxième enquête CAP ; 
  • Analyse et interprétation des résultats ; 
  • Élaboration du rapport final qui répond aux objectifs spécifiques de l’évaluation ainsi qu’aux principales questions soulevées.
  • PPP SONOCO 2, SOBARGUI et Alliance des hôpitaux : 
  • Élaboration d’un protocole de recherche pour l’évaluation de base et finale du PPP Alliance des hôpitaux ;  
  • Identification et gestion des contrats des enquêteurs ;
  • Appui administratif et logistique pour la formation des enquêteurs, le prétest des outils de collecte des données ainsi que la collecte des données.
  • Organisation d’une enquête CAP pour décrire les connaissances, attitudes et pratiques de base des employés de SONOCO, les membres de leurs famille, le personnel de santé et les membres de la communauté riveraine de Matoto pour la prévention de la maladie à COVID-19
  • Organisation de deux enquêtes CAP (base et finale) pour décrire les connaissances, attitudes et pratiques des employés de SOBRAGUI, les membres de leurs famille, le personnel de santé et les membres de la communauté riveraine de Matam pour la prévention de la maladie à COVID-19 ; 
  • Organisation d’une enquête de base pour décrire les connaissances, attitudes et pratiques du personnel des structures de santé impliquées dans le PPP Alliance des hôpitaux sur la prévention et la prise en charge de la maladie à COVID-19 et d’autres urgences sanitaires ; 
  • Analyses et interprétations des résultats ; 
  • Élaboration des rapports de base et finaux des différents PPP qui répondent aux principales questions soulevées.

À propos de DeveloPPP, Groupe SONOCO, SOBRAGUI et Alliance des hôpitaux

DeveloPPP est un programme de la GIZ (Coopération Allemande au Développement) qui a été initié en 2017 et financé par le ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement. I s’intègre dans une dynamique de partenariat public-privé avec les structures et entreprises de la place pour mener à bien des projets d’intérêt commun notamment l’amélioration des conditions de travail et de santé des travailleurs des entreprises partenaires. DeveloPPP collabore avec le secteur privé en qualité de représentant du Ministère de la santé et de l’Hygiène Publique de Guinée.

Groupe SONOCO est une entreprise nationale Guinéenne qui emploie environ 780 personnes. L’entreprise compte cinq filiales spécialisées dans l’agro-industrie (production de farine, de jus et d’eau embouteillée, etc.), la métallurgie et le Transit aérien et maritime. Le groupe a initié en 2017 un premier PPP avec la GIZ pour améliorer les conditions de travail de ses travailleurs et des membres de leurs famille. Le groupe a aussi étendu ce projet au membres des communautés riveraines de ses installations. Les résultats concluant du dit projet on encourager le développement et la mise en œuvre d’un deuxième projet pour la prévention de la COVID-19. 

SOBRAGUI est une société privée à responsabilité limitée, 100% guinéenne avec un capital de 144 milliards GNF. Fondé en 1987, la société est détenue depuis 2009 par le groupe Castel qui est le deuxième producteur de bière en Afrique. La société produit localement une variété de boissons comme la bière, les boissons gazeuses et les boissons énergisantes. Elle compte 271 travailleurs. L’entreprise SOBRAGUI et la GIZ ont décidé en juin 2020 de mettre en œuvre PPP similaire á celui de SONOCO (SONOCO 2) qui visait à prévenir la proportion de la COVID-19 en Guinée.

Alliance des hôpitaux regroupe trois cliniques de la capitale Conakry (Clinique Pasteur, Clinique Ambroise Paré et Clinique Maawah), deux hôpitaux régionaux (Kindia et Boké) et le CHR de Macenta et l’hôpital évangélique. Cette alliance en collaboration avec la GIZ vise à renforcer les capacités de ces structures en prise en charge es urgences sanitaires en les dotant de lits de réanimation et d’autres équipement comme les ventilateurs.  Le projet initialement prévu pour faire aux cas de complications liées à la COVID-19 a finalement étendu à d’autres urgences sanitaires telles que les arrêts cardiorespiratoire sou les accidents vasculaires cérébraux.

Études qualitatives et socio-anthropologiques autour de 2 volets du « Projet Assistance Technique / Initiative Stratégique Offre de Services Différenciés VIH (AT DSD) » : Analyse situationnelle sur le dépistage VIH à destination des et le lien vers les soins en Guinée

Financement : Solidarité Thérapeutique & Initiatives pour la Santé (SOLTHIS) pour le compte du Fond Mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme. 

Période couverte : La prestation s’étend du 20 juin 2022 au 28 février 2023.

Le projet

Ce contrat s’inscrit dans le cadre du projet d’Assistance technique / initiative stratégique offre de services différenciés VIH (AT DSD), financé par le Fonds mondial de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme mis en œuvre par SOLTHIS en Guinée. 

La présente prestation vise à la réalisation d’études qualitative et socio-anthropologiques :

  • Une étude socio-anthropologique dans le cadre de l’analyse situationnelle du dépistage VIH et du lien vers les soins, en particulier pour les populations clés et vulnérables 
  • La capitalisation de la phase test de l’auto-dépistage VIH dans le cadre de l’introduction de l’ADVIH 

La zone d’intervention

La prestation couvre quatre centres (Conakry, Kindia, Labé et Nzérékoré) ainsi que les communautés alentours.

Rôle du cabinet Africa Health Consulting 

En lien avec l’analyse situationnelle du dépistage VIH et du lien vers les soins : nous avons conduit une étude socio-anthropologique dans le cadre de l’analyse situationnelle. L’étude a contribué à éclairer et analyser l’accès aux opportunités de dépistage et de lien vers les soins pour les populations clés à travers :

  • une analyse de la demande de services de dépistage VIH menée par une collecte des perspectives des populations clés ciblées sur l’amélioration des stratégies de dépistage VIH les concernant, incluant l’introduction de l’ADVIH et le lien vers les soins et identifiant des opportunités de développement de la demande de dépistage ;
  • une analyse de l’offre de services de dépistage VIH prenant en compte des perspectives des acteurs du dépistage VIH à destination des populations clés.

En lien avec la capitalisation de la phase test de l’auto-dépistage VIH : Nous conduirons une étude qualitative dans le cadre de la capitalisation de la phase test de l’introduction de l’ADVIH en Guinée à destination des populations clés. Cette capitalisation vise à tirer les leçons apprises de la phase test de déploiement de l’offre d’auto-dépistage du VIH auprès des populations clés qui aura été mise en œuvre pendant 4 mois dans 4 centres (Conakry, Kindia, Labé et Nzérékoré) et dans les communautés alentours.

Dans cette activité, les livrable attendus sont :

  • Une note détaillant la méthodologie proposée, l’échantillonnage, les outils de collecte et les guides d’entretien
  • Un rapport de l’étude socio-anthropologique
  • Un rapport d’étude ou de capitalisation
  • Une présentation PowerPoint ou équivalent détaillant le travail mené et les résultats obtenus avec une version pour la restitution préliminaire et la restitution finale.

Personne contact : 

Mme Sandra OUEGANG FONKUI, Coordinatrice du Projet ATDSD

Email : coordoprojet.atdsd@solthis.org

Evaluation Intra-Action (RIA) de la vaccination COVID-19 en Guinée 

Financement : OMS-Guinée 

Période couverte : 1er Juin au 31 Décembre 2021

Le projet

En 2021, le Cabinet « Africa Health Consulting, AHC » a mené en Guinée pour le compte de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) une étude intitulée « Evaluation Intra-Action (RIA) de la vaccination COVID-19 ». Cette étude visait entres autres :

  • Fournir une opportunité de partager les expériences et d’analyser collectivement la vaccination contre la COVID-19 en cours dans le pays et ce, en identifiant les défis et les pratiques exemplaires ; 
  • Faciliter l’établissement d’un consensus entre les différentes parties prenantes et la compilation des enseignements tirés par celles-ci au cours de la réponse
  • Améliorer la réponse actuelle en soutenant les pratiques exemplaires qui ont fait leurs preuves tout en prévenant les erreurs récurrentes ;
  • Documenter et appliquer les leçons tirées de la réponse afin de permettre le renforcement des systèmes de santé ;
  • Fournir une base pour mettre à jour le plan national de déploiement de la vaccination contre la COVID-19 et autres plans stratégiques.

La zone d’intervention

La RIA a été mis en œuvre par le Cabinet AHC dans 8 régions administratives et 23 districts sanitaires (sur 38 que compte le Pays) entre le 20 et 31 Décembre 2021. Les districts sanitaires suivants ont été visités pour le compte de cette étude : Boké, Boffa, Dubreka, Coyah, Fria, Kindia, Pita, Mamou, Dalaba, Labé, Tougué, Koubia, Dabola, Faranah, Kouroussa, Siguiri, Kankan, Kissidougou, Guéckédou, Macenta, N’zérékoré et les communes de Matoto et Ratoma dans Conakry.

Rôle du cabinet Africa Health Consulting 

Le Cabinet AHC était responsable de la conduite de cette évaluation, compris le développement du protocole et des outils de collecte ; la sélection et la formation des agents de collecte des données ; l’analyse et l’interprétation des données ; la rédaction du rapport final de l’évaluation. 

Toutefois, pendant la phase de collecte des données, un appui du ministère de santé à travers l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS) a été demandé et obtenu pour la supervision des équipes de collecte des données.